Un bilan positif pour les clubs français !

L’Olympique Lyonnais s’est qualifié pour les huitièmes de finale face au Sparta Prague. Monaco et le PSV Eindhoven se sont neutralisés. De son côté, l’OM a encore concéder un match nul contre la Lazio Rome.

L’OL a assuré sa qualification en huitièmes

L’Olympique Lyonnais recevait le Sparta Prague au Groupama Stadium pour la quatrième journée de l’Europa League. L’OL réalisait un bon début de match avec l’occasion de Shaqiri, seul face au gardien, qui manquait totalement sa frappe à la 8e minute de jeu. Il aura fallu attendre la 61e minute pour que l’OL ouvre le score par Slimani. Ce dernier, inscrivait un doublé deux minutes plus tard, de la tête sur un centre de Caqueret. A vingt minutes de la fin du match, Peter Bosz faisait entrer Karl Toko Ekambi et Lucas Paqueta, les hommes forts du moment. Et c’est notamment Toko Ekambi qui inscrivait le 3éme but lyonnais dans les derniers instant (90+2).

Islam Slimani inscrivant le deuxième but des Lyonnais face au Sparta Prague

L’OL a validé son billet pour les huitièmes grâce à cette quatrième victoire. 

L’ASM dans le dur contre le PSV

L’AS Monaco affrontait le PSV Eindhoven au stade Louis II. Monaco aurait pu prendre ses distances avec ses adversaires. Monaco a été en grande difficulté durant la première période et ne s’est pas créer d’occasions. L’ASM revenait avec un meilleur visage pour la deuxième période mais n’arrivait pas à mettre la pression sur les buts du PSV. Monaco a même cru obtenir un pénalty suite à une faute sur Sofiane Diop à la 82e mais l’arbitre laissait jouer. Avec ce match nul, Monaco reste premier de son groupe de deux points devant la Real Sociedad.

L’OM peut remercier Dimitri Payet

Dans un vélodrome bouillant, l’OM a encore concéder un match nul face à la Lazio, le quatrième en quatre matches. Les olympiens avaient pourtant ouvert le score grâce à un pénalty transformé par Milik (32e) mais ils ont montré des signes de fébrilité face au pressing offensif de la Lazio. Felipe Anderson égalisait suite à un cafouillage de la défense marseillaise. 

En début de deuxième période, Immobile inscrivait le deuxième but des Italiens à cause d’une boulette de Saliba. A force de pousser, l’OM arrachait le match nul grâce à Payet (82e). L’OM a toujours des chances der se qualifier mais n’a plus le droit à un faux pas.

Dimitri Payet sauvant l’OM en inscrivant le but égalisateur (2-2)

Auteur : Enzo

Source : Eurosport, L’Equipe